28/02/2013

MESSAGE SOLIDARITE : LE COLLECTIF SANTE MANTALE ET TROUBLES PSYCHIQUES

handicap_solidarite.jpg

La souffrance et la stigmatisation touchent les porteurs de maladies psychiques et rejaillissent sur leurs proches. Il y a moyen aujourd'hui d'atténuer même de vaincre ces maladies, c'est pourquoi un collectif d'associations s'est constitué pour faire de la santé mentale et des troubles psychiques la grande cause nationale 2014.

Le collectif santé mentale et troubles psychiques à besoin d'un soutien massif. Pour cela c'est simple, cliquez sur le lien http://www.santementale2014.org puis cliquez sur "1 clic pour soutenir la cause" et "Signez la campagne d'adhésion", il y a un petit formulaire à remplir et c'est fait.

Pour votre information et pour répondre à plusieurs questions remarques : possibilité de garder l'anonymat est proposé conjointement au questionnaire.

Date limite des signatures : fin août

Le collectif compte sur vous !

26/02/2013

LE BAROMETRE DE L'ACCESSIBILITE 2012

Le baromètre de l'accessibilité 2012.pngLe baromêtre de l'accessibilité 212 dressé par l'Association des Paralysés de France (APF), publié il y a quelques jours, place Colmar à la 19ème place sur 96 des chefs-lieux de département. Il fait part également d'une hausse de la moyenne nationale, mais pose cette "question hallucinante" : "Cela sera-t-il suffisant pour respecter, dans les faits, l'échéance de 2015, notamment pour certains types d'établissement tels que les commerces de proximité ou les cabinets médicaux ou paramédicaux ?"

Pour établir ces notes, l'estimation "se calque sur les échéances légales", comme les diagnostics sur les ERP existants ou les shémas de transport explique Christian Meistermann, représentant haut-rhinois de l'APF. Précédement "dégradée", Colmar gagne cinq points par rapport au baromètre 2011 (de 9,8/20 à 14,7/20). "Ce baromètre est une façon d'inciter les villes à se mettre dans les rangs" Effets réussi sur la préfécture haut-rhinoise : "Aujourd'hui, la note remonte car la Ville à analysé ce qui n'allait pas."Elle a souhaité réagir", en réalisant notamment les diagnostics. Elle "à budgétisé 5 à 6 M d'euros par an jusqu'à 2015 sur un plan pluriannuel pour la mise en conformité de l'ensemble de ses bâtiments", indique M. Meistermann, par ailleurs conseiller municipal (liste Wagner). Autre bon point, la commission communale d'accessibilité à été recréée en mars 2012. Il relève "une bonne communication", "on est aujourd'hui très solicités par le service de la voirie".

"Colmar n'est pas à la traine en matière d'accessibilité de ses bâtiments publics (piscine, mairie, théâtre...)", estime M. Meistermann. selon lui, "le bâtiment qui va poser le plus de problèmes est le Koïfhus [classé au Monuments historiques] avec la salle de la Décapole à l'étage". A venir prochainement, la misse aux normes de l'espace d'art cotemporain Malraux, où les expositions sont présentées sur deux niveaux. "Le bas est accessible, mais pas la partie haute. J'y vais souvent et j'ai la chance de ne pas être lourd, on peut me porter à l'étage."

Concernant les commerces, son avis est plus mitigé ; selon lui "très peu de commerces sont rendus accessible à la déficience moteur". " La possibilité de gratter un peu de trottoir sur le domaine communal pour créer des rampes est rejetée". regrette-t-il, alors que "parfois," des petits aménagements devraient être possibles". 

21/02/2013

SEMAINE NATIONALE DES PERSONNES HANDICAPEES PHYSIQUES

semaine_nationale_APF_2013-300x250.gifVous donnez, nous avançons !

A l'occasion de la semaine nationale des personnes handicapées physique, l'Association des Paralysés de France (APF) organise une opération de collecte de fonds, du 7 au 17 mars 2013 dans toute la France. Ces fonds permettent à l'APF de mener à bien des projets et actions de proximité en faveur des personnes en situation de handicap moteur. L'APF invite donc le public à faire un geste de proximité, lors de cette semaine sous la forme de don et le remercie d'avance pour l'accueil qu'il réservera aux nombreux quêteurs bénévole.

Pour toutes informations complémentaires, vous pouvez vous rendre sur le site suivant : www.apf.asso.fr

Nous comptons sur vous !!! 

 

13/02/2013

Camping-car pour personne en situation de handicap

Hymer, www.hymer.com, fabricant de camping-car allemand, vient de lancer son 1er camping-car pour personne en situation de handicap (y compris le handicap lourd), le Caravano, sur le marché allemand. La vidéo Youtube http://www.youtube.com/watch?v=iv_1Sd6JBGg&feature=youtu.be présente les fonctionnalités du Caravano. Ces camping-cars sont conçus et fabriqués sur mesure à l’achat et certains modèles sont disponibles à la location. Tourlink, www.motorhome.fr est une société spécialisée dans la location de camping-cars. Nous représentons Hymer en France pour ce camping-car.

Informations personalisées tous les jours, y compris le week-end, de 9h00 à 21h00 au +33(0)9 77 32 65 60 - Mail : info@motorhome.fr

09:03 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (8)

12/02/2013

Baromètre de l'Accessibilité

3226436160.jpg

L’accessibilité progresse, selon la 4e édition du baromètre APF de l’accessibilité, mais pas assez vite pour respecter l’échéance d’une France accessible en 2015. En tête du classement, Grenoble détrône Nantes, qui reste néanmoins à une flatteuse deuxième place à égalité avec Belfort. Lille affiche une belle progression (+3 points), qui la hisse à la 5e place. En bas de classement, Chaumont (Haute-Marne) ferme la marche, comme l’an passé, flanquée de Moulins (Allier), Evreux (Eure) et Digne-les bains (Alpes-de-Haute-Provence), toutes en dessous de la moyenne.

La moyenne nationale des 96 chefs-lieux départementaux, scrutés par les délégations de l’Association des Paralysés de France (APF), est en hausse continue : 10,6 en 2009 ; 11,6 en 2010 ; 12 en 2011 et 13,2 en 2012. Quatre villes seulement restent en dessous de la moyenne contre 21 en 2010. Et le nombre de celles ayant une note supérieure ou égale à 14 est passé de 15 en 2010 à 33 en 2012. Ces indicateurs montrent même que la dynamique s’est accélérée l’an passé. Ce que confirme d’ailleurs l’augmentation du nombre de dossiers examinés par les commissions consultatives départementales de sécurité et d’accessibilité.

Il n’en reste pas moins que 30 % des chefs-lieux de département ont une note inférieure à 12, ce qui montre qu’elles n’ont pas pris la mesure de l’enjeu. Surtout, certains établissements recevant du public (ERP) sont, globalement, très en retard : les commerces de proximité ainsi que les cabinets médicaux et paramédicaux. « Il est inadmissible que les personnes en situation de handicap en soient encore réduites à choisir leur boulanger, ou, plus grave encore, leur médecin, en fonction du degré d’accessibilité de leur établissement et non en fonction de leurs compétences», tempête Nicolas Mérille, conseiller national accessibilité et conception universelle à l’APF. Autre point noir : seules 33 % des lignes de bus sont aux normes ! Bref, les résultats du baromètre APF 2012 montrent, s'il en était encore besoin, que les échéances légales des 1er janvier et 12 février 2015, les dates respectives auxquelles tous les ERP et moyens de transports devront être accessibles, ne pourront pas être respectées.

Pas de stratégie nationale :  Pour l’APF, la première cause du retard pris « tient principalement à l’absence manifeste, tangible et abyssale d’une réelle politique publique stratégique pour mener à bien un objectif législatif aussi ambitieux ». A cela s'ajoute le « défaut "d’encadrement" initial de la mission de diagnostiqueur accessibilité. Nombre de retours font état d’incomplétude pour le moins, et d’incompétence pour le plus, en ce qui concerne la majorité des diagnostiqueurs. » Par exemple, certains prescrivent absolument la pose d’ascenseurs, là où il serait plus judicieux de suggérer le déplacement d’un service situé à un étage inaccessible vers le rez-de-chaussée accessible. Et l’APF de regretter « une vision ultratechnicienne qui ne recherche pas les solutions de bon sens pour les ERP existants ». Franck Seuret