Revendications APF - Page 4

  • Manifestation du 19 novembre à Colmar

    De nouvelles photos ont été ajoutées à l'album "Manif du 19 novembre 2014", découvrez-les vite !

    IMG_1708.JPG

  • Elections municipales

    À l’occasion des élections municipales des 23 et 30 mars, la délégation départementale de l'APF du Haut-Rhin a interpellé tous les candidats sur leurs orientations et projets pour une politique de proximité du handicap. Les personnes concernées par le handicap représentent près de 10 millions de citoyens selon l’INSEE. Les municipalités ont donc un rôle fondamental dans la prise en compte de ces citoyens et dans la mise en œuvre de la politique du handicap avec des enjeux notamment liés à la citoyenneté, l’accessibilité, l’éducation, l’emploi, la santé, la solidarité, la famille, les sports et loisirs, la démocratie participative et d’une manière générale au « vivre ensemble ». 

    L'APF a interpellé les candidats autour de 8 enjeux de proximité et leur a soumis des formulaires d’engagement à signer pour une politique municipale inclusive, 4 d'entre eux ont répondu, dont vous trouverez les réponses ci-dessous.

    Formulaire  d’engagements pré-rempli:

    Engagement Jean ROTTNER.pdf 

    Engagement Pierre FREYBURGER.pdf

    Formulaire d'engagements  personnalisé :

    Engagement Gilbert MEYER Municpales 2014.pdf

    Engagement Bertrand BURGER.pdf

  • Entretien avec Patricia SCHILLINGER

    Image 1.pngLe 21 février prochain le Conseil Départemental APF du Haut-Rhin rencontrera la Sénatrice Patricia SCHILLINGER et la Conseillère Régionale Victorine VALENTIN, pour débattre des préoccupations actuelles de l'Association telles que : les ressources, la compensation, l'accessibilité,  ...

    Si vous souhaitez voir aborder un sujet bien précis vous pouvez nous en faire part par mail : dd.68@apf.asso.fr

    Nous essaierons dans la mesure du possible de le traiter lors de cette rencontre.

                                                   Image 2.png

                                                              V. VALENTIN

  • Réforme des retraites : l'APF dénonce un grave recul social pour les personnes en situation de handicap

     

    L’APF est particulièrement inquiète et consternée suite à l’examen, en nouvelle lecture à l’Assemblée Nationale, du projet de loi garantissant l'avenir et la justice du système de retraites.

    La partie relative aux droits des personnes en situation de handicap a été votée sous une forme identique à la première lecture, ne tenant pas compte des propositions d’amendements des associations. Certes cette réforme prévoit quelques avancées pour les personnes en situation de handicap et leur famille.

    Toutefois, elle signe un grave recul pour les personnes en situation de handicap bénéficiaires de retraite anticipée ! En effet, le gouvernement a fait disparaître la possibilité de recourir au dispositif de retraite anticipée pour les personnes bénéficiaires de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) !

    Des arguments infondés, vraisemblablement en lien avec le coût futur estimé de cette mesure, ont été avancés afin de justifier ce recul inacceptable. Avec cette mesure, ce sont potentiellement 800 000 personnes qui seront privées de leur droit à une retraite anticipée !

    Alors que ce projet de loi doit garantir la justice du système de retraites, l’APF constate une injustice intolérable ! Ainsi, l’association demande au gouvernement et aux parlementaires de retirer cette mesure inadmissible pour que ce projet de loi garantisse effectivement la justice du système de retraites !

  • Précarité des personnes âgées et des personnes en situation de handicap : deux poids, deux mesures!

    Alors que Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la santé, vient d’annoncer la revalorisation du minimum vieillesse et de l’ACS, l’Association des paralysés de France (APF) déplore que ces mesures de revalorisation ne concernent que les personnes âgées précaires et non pas les personnes en situation de handicap précaires.

    Pourquoi l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) ne bénéficie-t-elle pas de la même revalorisation que l’ASPA ? Ces deux prestations, d’un montant équivalent, sont habituellement revalorisées au même niveau ! Aujourd’hui, le gouvernement en est donc à faire des choix parmi « les pauvres » !

    L’APF, révoltée par cette différence de traitement, demande au gouvernement que l’AAH soit revalorisée dans les mêmes conditions que l’ASPA, soit à hauteur de 2,6% au lieu de 1,3% prévu par le projet de loi de finances 2014, ce qui constituerait un minima, dans l’attente d’un véritable revenu d’existence. L’association demande également au gouvernement de permettre aux personnes bénéficiaires de l’AAH de pouvoir se soigner en ayant recours à la CMU-C et non pas via l’ACS qui, même avec une augmentation de 50€ par an, ne permet pas aux personnes de souscrire à une complémentaire santé.