• Journée Mondiale de la lutte contre le Sida

    SIDA.jpgPour la 4e année consécutive, un groupe d’acteurs locaux, auquel participe la Ville de Mulhouse, Coordination Santé, s’est mobilisé pour proposer animations, informations et dépistages dans le cadre de la Journée Mondiale de lutte contre le SIDA.

    Une action est organisée le 30 Novembre, de 9h à 17h30, dans plusieurs lieux de la Ville.

    Au programme cette année :

    - De 9h à 12h : un stand d’information au Marché de Mulhouse

    - De 13h30 à 17h – un espace d’information et d’animation en haut de la rue du sauvage avec quelques temps forts : 

    14h15 : Un flash Mob organisé par les étudiants de l’UHA et de l’IFMS

    16h : un lâcher de ballons, avec les messages des passants

    17h : un ruban de bougies en mémoire des victimes de l’épidémie

    En continu, les passants seront invités à voter pour leur affiche préférée. Les affiches ont été réalisées par des étudiants de l’IUT de Mulhouse, et des usagers des associations Argile et Le Nid, partenaires de l’action.

    Les étudiants de l’IFMS iront toute la journée au devant des passants pour distribuer documentations et préservatifs.

    Journée mondiale de lutte contre le sida

  • Electricité et gaz : les tarifs sociaux ouvert à tous les allocataires de l'AAH

    Tous les allocataires de l’AAH peuvent désormais bénéficier des tarifs sociaux de l’électricité et du gaz. Un décret du 15 novembre, paru samedi 18 novembre au Journal officiel, en application de la loi du 15 avril 2013, ouvre en effet ce dispositif aux ménages dont le revenu fiscal annuel de référence par part est inférieur à 2 175 €. L’allocation adulte handicapé et ses compléments d’allocation (majoration pour la vie autonome et complément de ressources) n’étant pas imposables, ses allocataires peuvent donc en bénéficier, sous réserve, bien évidemment, qu’ils ne perçoivent pas, par ailleurs, des revenus leur faisant dépasser ce plafond fiscal.

    Un coup de pouce de 100 € en moyenne pour l’électricité

    Jusqu’à présent, le tarif de première nécessité pour l’électricité et le tarif spécial de solidarité pour le gaz étaient réservés aux personnes disposant de revenus leur donnant droit à la couverture maladie universelle complémentaire (CMUC) et à l’aide à l’acquisition d’une assurance complémentaire de santé (ACS). Les allocataires de l’AAH et de l’AAH + de la majoration pour la vie autonome y avaient donc droit, mais pas les allocataires de l’AAH + du complément de ressources.

    « Les consommateurs n’ont pas de démarche particulière à effectuer, a précisé le ministère de l’Énergie. Tous les nouveaux bénéficiaires identifiés par les organismes sociaux ou l’administration fiscale recevront un courrier et bénéficieront du tarif social dès qu’ils seront identifiés par leur fournisseur. Compte tenu du nombre de nouveaux bénéficiaires (4 millions contre 1,7 million aujourd’hui), cette identification sera nécessairement progressive. Afin que personne ne soit pénalisé, les principaux fournisseurs -EDF et GDF-Suez- se sont engagés à appliquer rétroactivement les tarifs sociaux à compter de début novembre pour les nouveaux bénéficiaires. »

    Les tarifs sociaux, qui sont accessibles aux clients de l'ensemble des fournisseurs d'électricité et de gaz et non pas aux seuls clients des tarifs réglementés d'EDF et GDF-Suez, correspondent à une réduction moyenne annuelle sur la facture de l’ordre de 100 € pour l’électricité et de 22 à 156 € pour le gaz, selon le ministère.

    imagesCA9PZHX7.jpg

  • Précarité des personnes âgées et des personnes en situation de handicap : deux poids, deux mesures!

    Alors que Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la santé, vient d’annoncer la revalorisation du minimum vieillesse et de l’ACS, l’Association des paralysés de France (APF) déplore que ces mesures de revalorisation ne concernent que les personnes âgées précaires et non pas les personnes en situation de handicap précaires.

    Pourquoi l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) ne bénéficie-t-elle pas de la même revalorisation que l’ASPA ? Ces deux prestations, d’un montant équivalent, sont habituellement revalorisées au même niveau ! Aujourd’hui, le gouvernement en est donc à faire des choix parmi « les pauvres » !

    L’APF, révoltée par cette différence de traitement, demande au gouvernement que l’AAH soit revalorisée dans les mêmes conditions que l’ASPA, soit à hauteur de 2,6% au lieu de 1,3% prévu par le projet de loi de finances 2014, ce qui constituerait un minima, dans l’attente d’un véritable revenu d’existence. L’association demande également au gouvernement de permettre aux personnes bénéficiaires de l’AAH de pouvoir se soigner en ayant recours à la CMU-C et non pas via l’ACS qui, même avec une augmentation de 50€ par an, ne permet pas aux personnes de souscrire à une complémentaire santé.

  • Recueil national pour l'accessibilité des équipements sportifs

    image 5.png

    Les pratiques sportives des personnes handicapées ne cessent de se développer, notamment grâce à des lieux de pratique de plus en plus accessibles. Il convient de poursuivre et d’encourager cette dynamique.

    Afin de faire connaître les initiatives les plus abouties et de valoriser les bonnes pratiques, le Pôle Ressources national Sport et Handicaps (PRNSH) a publié un Recueil national pour l’accessibilité des équipements sportifs aux personnes en situation de handicap. Cet ouvrage présente des solutions techniques innovantes et des organisations humaines adaptées.

    Afin de constituer ce recueil national 2013, le Pôle Ressources National Sport et Handicaps a lancé un appel à contribution du 10 avril au 30 juin 2013. Les dossiers de candidature reçues ont été analysés, par un comité de sélection national composé de toutes les parties prenantes de l’accès au sport des personnes handicapées, au regard des différents critères suivants : l’accessibilité de l’équipement sportif, le respect du principe de continuité de la chaîne de déplacement, l’effectivité d’une pratique sportive pour les personnes handicapées dans l’équipement, la formation à l’accueil et à l’encadrement des personnes handicapées, le matériel sportif adapté, l’innovation, la communication, et la démarche de projet-concertation. Toutes ces réalisations ont vocation à éclairer, inspirer et aider les futurs maîtres d’ouvrage, maîtres d’oeuvre, gestionnaires et utilisateurs d’espaces sportifs, à définir leurs projets d’aménagement, de construction ou de rénovation et d’accueil des sportifs handicapés.

  • Après-midi flashmob

    A l'occasion de la SEMAINE DE LA SOLIDARITE les jeunes majeurs de l'IEM les Acacias de Pfastatt, accompagnés de leurs éducatrices sont invités à participer à un FLASHMOB dans le cadre d'un échange avec les étudiants de l'Université de Haute-Alsace.

    Rendez-vous samedi 30 novembre 2013, Rue du sauvage à Mulhouse (entre la boutique NafNaf et Célio) à partir de 14h.

    Venez nombreux !

  • Soirée Handi badminton

    Vous avez l’esprit sportif, et voulez passer une bonne soirée ? Alors la soirée découverte handibad, mardi 10 décembre au Centre de Réadaptation de Mulhouse  est faite pour vous.

    Vous trouverez sur le lien suivant toutes les informations pour y participer : HandiBad.jpg

    Venez nombreux !

    + d'infos : evasladekova@gmail.com

  • Conférence : Réfléxion et enjeux autour de l'autonomie

    Le jeudi 12 décembre 2013 à 15h, APALIB vous propose une conférence "Réfléxion et enjeux autour de l'autonomie" au Centre Sportif Régional, 5 Rue des Frères Lumière à Mulhouse

    Cette dernière sera animée par Bernard Ennuyer, (sociologue, chercheur associé à l'université Paris Descartes & ancien directeur d'un service d'aide et d'accompagnement à domicile).

    Les renseignements et inscriptions sont possible par :

    Téléphone : 03 89 32 78 78

    e-mail : cschaffner@apa.asso.fr

    IMPORTANT :

    Le nombre de places étant limité, votre inscription est indispensable. Merci de vous inscrire avant le 4 décembre 2013, lors de votre inscription, veiller à préciser le nombre de personne vous accompagnant.

  • Lancement de l'Espace Emploi APF

    À l’occasion de la semaine pour l’emploi des personnes handicapées, l’APF lance un nouvel espace dédié à l’emploi des personnes en situation de handicap sur son site Internet : www.apf.asso.fr. Cet espace a pour but de mettre en relation les employeurs privés et publics souhaitant recruter des salariés en situation de handicap et les personnes en situation de handicap à la recherche d’un emploi, d'une formation en alternance ou d’un stage.

    Ces dernières pourront déposer leur CV dans une CVthèque consultable par les entreprises abonnées. 

    Cet espace permet aux entreprises abonnées de mettre en ligne des offres d’emploi sur l’ensemble du territoire et de rendre davantage visible leur politique ou leurs pratiques d’emploi des personnes en situation de handicap. Il permet également aux personnes en situation de handicap de postuler aux différentes offres, d’adresser des candidatures spontanées et de déposer leur CV dans une CVthèque consultable par les entreprises abonnées.

     Cet Espace Emploi est composé de 3 onglets :

    - un espace recruteurs permettant aux entreprises de diffuser leurs offres d’emploi, de consulter la CVthèque et de poster des informations concernant leurs évènements en lien avec l’emploi et le handicap ;

    - un espace candidats permettant aux personnes en situation de handicap de consulter et de postuler en ligne aux offres d’emploi ; -

    un espace informations sur l’actualité de l’emploi des entreprises et des personnes en situation de handicap. Actuellement, l’Espace Emploi APF comporte 417 offres d’emploi d’entreprises telles que la Société Générale, Orange, la mutuelle Carac, le groupe GDF Suez ou encore le groupe Bel.

  • Exposition à l'ISSM

    Image 1.png

     

    L’Institut Supérieur Social de Mulhouse et les étudiants ES et ASS ont le plaisir de vous convier au vernissage de l'exposition :

    Lieux et visages du travail social en Alsace

    le Mercredi 27 novembre 2013 à 17h dans les locaux de l'ISSM          

        (4 rue Schlumberger à Mulhouse)

    Textes et photos réalisés par les étudiants sur leurs lieux de stage, en Alsace et ailleurs.

    Exposition du 27 novembre au 20 décembre aux heures d'ouverture de l'ISSM (03 89 33 20 00)